Images et récits de trains d'ici et d'ailleurs
 

Accueil Page du thème Albula Juillet 2006 Albula/Arosa Février 2006 L'Albula La ligne de la Bernina La ligne de Disentis La ligne d'Arosa Les RhB vus par Luc

Les Chemin de Fer Rhétiques en hiver
(Février 2006)




 

Langwies, ligne d'Arosa

Pour la description et le plan du réseau des Chemins de fer Rhétiques, voir ici.


Cliquez sur les images pour les agrandir.

Quel émerveillement, après une nuit en voiture-lit dans le regretté train 469 Paris Chur, de découvrir, après l'ascension depuis Chur, le cadre enchanteur de Langwies !

Langwies, sur la ligne d'Arosa, est connu pour son fameux viaduc en béton de 1914 (ci-contre à droite)

 

 

Ici à gauche, un long train venant d'Arosa quitte la petite gare de Langwies.

A droite, un peu en contrebas de la gare, une rame gravit la rampe à flanc de coteau dans la Plessurtal.

 

Ce petit hameau de quelques chalets juste en dessous de la gare de Langwies, offre un cadre charmant pour y photographier les trains montant de la ligne d'Arosa.

 

Après un dernier coup d'œil sur la pimpante gare de Langwies, un train pour Chur en IM de Ge4/4II vient doucement marque l'arrêt en gare après avoir franchi le viaduc.


Langwies, en regardant vers Arosa.

 

 

Bergün, ligne de l'Albula


Gare de Bergün ; train direct pour Chur et navette de lugeurs pour Preda. La grosse luge sur el toit donne l'indice de la passion du lieu une fois l'hiver venu.

 

Pour ceux qui ne l'auraient pas compris, Bergün est LE village de la Luge, en hiver, et les RhB y jouent un grand rôle, celui de "remonte-pentes" de Bergün à Preda.

 

De bon matin, alors que les prairies sont encore un peu dans l'ombre, passe un majestueux train direct pour St Moritz dans la grande courbe du niveau inférieur des boucles de Bergün (ci-contre à gauche)

A droite, c'est la navette des lugeurs qui redescend à vide de Preda, passant sous le hameau de Latsch.

 

 

 

Vue de queue, la navette des lugeurs en réversibilité descend vers Bergün avec en toile de fond la vallée qui mène au col de l'Albula...

...tandis qu'à droite, c'est dans le cadre si fameux du village de Bergün que la même navette repart remplie de lugeurs de tous âges.


1 fourgon et 10 voitures pour ce Chur St Moritz, belle composition pour un train à voie étroite !

 

Encore deux exemples dans la courbe du premier niveau des boucles de Bergün, s'enroulant autour du village :

A gauche, une navette Bergün Preda...

A droite, un autre jour moins radieux, 12 voitures, dont une restaurant, pour ce direct vers St Moritz.

 

 

Le temps couvert a parfois ses avantages : on peut y photographier des scènes qui seraient à contre-jour si il y avait du soleil, comme ici au niveau intermédiaire des boucles de Bergün. De gauche à droite : navette Bergün Preda, direct Chur St Moritz, train de fret.
 

 

 

Festival d'anciennes locos en gare de Bergün (de gauche à droite) : Ge6/6 attendant la voie libre pour monter l'Albula derrière la navette de lugeurs, Ge4/4 I en tête d'une navette pour Preda, Ge4/4 I en tête d'un spécial descendant vers Filisur.

 

Filisur, ligne de l'Albula

En gare de Filisur, train direct sur la fin de la rampe en entrée de gare, tracté par une G44/4 II, navette Davos Filisur avec Ge4/4 I et direct pour Chur.

 

2 vues du viaduc de Schmittentobel, non loin du fameux viaduc de la Landwasser.
 

 

Le fameux viaduc de la Landwasser, où le train passe sans transition du tunnel dans la paroi abrupte sur cet ouvrage courbe t et élancé, à 65m au dessus de la rivière du même nom.

A noter qu'un chemin balisé depuis la gare de Filisur, conduit à 2 belvédères, dont celui où ont été prises ces 2 vues, en 20 minutes de marche environ.

 

 

 

Preda, ligne de l'Albula

A l'extrémité nord du tunnel de l'Albula, Preda connaît en hiver un certaine animation en tant que point de départ de la piste de luge qui mène à Bergün par la vallée de l'Albula.

La navette des lugeurs à Preda.

 


Le train affronte les éléments pour ravitailler l'Engadine, ou exporter le bois en Italie. Le réseau des RhB connaît toujours une activité fret dynamique.

.

Les lugeurs débarquent à Preda, soit par train direct (à gauche), soit par navette Bergün Preda (à droite).

 

 

Val bever, ligne de l'Albula

 

Le Val Bever est un lieu enchanteur en toute saison !

A gauche train direct Chur St Moritz, avec une Ge4/4 II à la place des omniprésentes Ge4/4 III, à droite la rame de la navette Bergün Preda, qui rejoint sa destination en mouvement commercial St Moritz Bergün.

 


Magie du Val Bever un petit matin de février.

 


Arrêt facultatif de Spinas : le train arrive au sommet de la rampe du Val Bever, avant de s'engouffrer dans le tunnel de l'Albula.

 

Accueil Page du thème Albula Juillet 2006 Albula/Arosa Février 2006 L'Albula La ligne de la Bernina La ligne de Disentis La ligne d'Arosa Les RhB vus par Luc