Images et récits de trains d'ici et d'ailleurs
 

Accueil Quoi de neuf ? Thèmes de France La Suisse L'Allemagne Grande-Bretagne Australie Afrique du Sud Liens Qui suis-je ? M'écrire English version

Vanishing Steam
Périple ferroviaire à toute vapeur en Afrique du Sud - Nov. 1980   

            Un article paru dans La Vie du Rail, du genre qui faisait rêver, consacré au règne déclinant de la traction vapeur en Afrique du Sud, et aux opportunités de visiter le pays en admirant les superbes machines encore en activité sur de nombreuses lignes, me firent sauter le pas sans beaucoup d'hésitation. Un périple de 14 jours était proposé pour l'automne 1980 par une agence de voyage, sur la base d'un Vanishing Steam Tour régulièrement proposé par les South African Railways d'alors.

             Un pays tel que l'Afrique du Sud, connu malheureusement pour sa politique d'apartheid, encore en vigueur à l'époque de mon voyage, mérite une petite description pour qui n'a pas d'idée de ce pays. N'imaginez pas un pays où l'on vit "à l'africaine" sous un climat tropical ou équatorial, mais plutôt un pays aux riches ressources, très moderne et subissant un climat très sain, sec et ensoleillé qui s'apparenterait presque à celui du sud de l'Europe. Le centre est schématiquement un plateau assez élevé en altitude, barré de chaînes de montagnes qui peuvent être enneigées l'hiver, et le pays bénéficie d'une immense étendue de côtes.

          Déjà en 1980, les villes étaient modernes, et les South African Railways (S.A.R.), aujourd'hui privatisés, exploitait un assez vaste réseaux aux très grandes distances, majoritairement tourné vers le transport des marchandises. Ce réseau était très bien entretenu, mêlant lignes de banlieues électrifiées en courant continu, lignes en 25Kv et courant continu sur les grand axes marchandises, et enfin et surtout un grand nombre de lignes non électrifiées exploitées en traction diesel et vapeur. La traction vapeur, bien que sur le déclin,  se maintenait encore bien en 1980, aidée par les ressources en charbon du pays. L'ensemble du réseau était à voie étroite, soit de 0,761m soit de 1,06m, et il y avait aussi des réseaux à voie de 60cm. Mais la voie de 1,06m n'a rien de commun là-bas avec les voies métriques d'Europe. N'attendez pas à voir l'équivalent du Blanc Argent ou des réseaux suisses en Afrique du Sud : leur massives 241 ou 242 n'avaient rien à envier aux mountains françaises quant à leur gabarit.

 

Cliquer sur les photos des thèmes que vous voulez visiter.


Grandes lignes

Dépôts

La ligne de Barkly East

La ligne de Knysna


Cape Town (Le Cap)
 


 


 


 


Cliquer sur la carte pour l'agrandir
Carte issue du livre "Vapeur Plein Cap" par C.P. Lewis et A.A. Jorgensen


J'y étais, la preuve ! Votre serviteur (qui n'imaginait même pas que Internet existerait à cette époque) sur une série 24, froide, au dépôt de Oudtshoorn.

Page du thème Les grandes lignes La ligne de Knysna La ligne de Barkly East Ambiances de dépot Le Cap