Images et récits de trains d'ici et d'ailleurs
 

Accueil Page du thème Paris Dreux La rampe des Sauvages Le TGV "Vendée" Paris Laon Le seuil de Blaisy Région Lyonnaise Grandes lignes sur l'Est Esterel St Lazare Gr V Rambouillet Languedoc-Roussillon

La corniche de l'Estérel

            Il est des lieux, tellement connus, tellement galvaudés, qu'on finit par les oublier. Et pourtant, la lumière d'une superbe journée ensoleillée d'hiver sur les rochers rouges de la côte de l'Estérel, c'est un spectacle qui vaut le voyage, d'autant plus que de beaux trains modernes longent cette côte. En route pour Le Trayas - Anthéor, et n'oublions pas les lunettes de soleil !                 27 et 29 décembre 2006

Cliquer sur les photos pour les agrandir
 


Pas de balade sur l'Estérel sans profiter du panorama, exceptionnel en hiver : des villas pieds dans l'eau au cimes enneigées du massif du Mercantour en un seul coup d'oeil !

Deux aspects du train sur la ligne (Marseille-) St Raphaël Nice Vintimille, et deux pratiques photographiques :

      à gauche vue panoramique dans laquelle le train se faufile dans le paysage (TGV 5198 Nice Metz),

       à droite, gros plan plus traditionnel, le long des voies, mais ici le train est vue de queue, pour cause de contre-jour extrême dans l'autre sens (TER 81141 Les Arcs Vintimille).

 

 

Le long de la corniche de l'Estérel, la ligne de chemins de fer est soit parallèle à la route, soit en tranchée profonde dans le roc, alors, guère de possibilité d'éviter la route côtière. TGV 8964 Nice Lille et Bruxelles (seule la rame de tête, qui se retrouve en queue après le rebroussement à Marseille St Charles, va jusqu'en Belgique).

A droite, j'avais enfin trouvé un bon poste d'observation, lorsque surgit sans bruit ce couplage X76500 (AGC Autorail à Grande Capacité) qui passe en W (Voyageurs Vide). Sans doute un mouvement d'échange de ce matériel thermique qui assure la desserte de la ligne de Tende, avec le dépôt de Marseille.

 

A gauche, une rame bien classique, BB22200 et corails / USI modernisées TER, pour ce TER à grand parcours 17148 Vintimille Marseille.

A droite, course sprint éphémère entre cyclistes et TGV Duplex à l'occasion du passage du 6176 Nice Paris.


Encore un coup d'oeil sur la côte, par delà criques et caps.

 

Encore un cadrage "de queue" pour ce TGV à gauche, le 5102 Lille Nice.

A droite, une composition vieillissante pour ce TER 81166 Vintimille St Raphaël.

 

Côté mer, côté montagne, le bleu de la Méditerranée, le rouge des roches et le vert des pins forment la palette de couleurs de base de l'Estérel.

 

Deux jours plus tard, le 29 décembre 2006, je me "refais" l'Estérel, dans le but de trouver des cadrages et des trains différents.

Deux vues de trains venant de l'ouest, le TGV 6815 Lyon Nice, premier TGV de sens impair sur cette ligne, suivi du TER (Intercités ?) Avignon Vintimille, remorqué par une 22200.

 

A gauche, le TEOZ 4758 Nice Bordeaux promène sa composition colorée (2 segments de 7 voitures) dans le somptueux décor des "roches rouges" d'Anthéor,

   ...tandis qu'à droite, un nouveau mouvement en W, cette fois une UM3 (Unités Multiples de 3 éléments) de X76500 file vers Marseille.

 

Ce sera ma journée des "W", puisqu'en attendant le TER 17148, j'ai eu la chance de saisir cette rame hétéroclite, comportant des couchettes, et se dirigeant vers Marseille (W 785044 Nice Marseille)

A droite, une UM3 de TER 2N de la première génération, pour ce TER 81165 St Raphaël Nice, vue de queue. Des TER 2N NG circulent aussi sur ces relations, et même sur des Nice Marseille..


J'ai terminé cette matinée en réalisant un vieux rêve, montrer le train et la mer sur la même photo : escalade sur rocher et grand angle requis !  TGV 6176 Nice Paris.


Magie d'un début de matinée de décembre à Anthéor.

 

Accueil Page du thème Paris Dreux La rampe des Sauvages Le TGV "Vendée" Paris Laon Le seuil de Blaisy Région Lyonnaise Grandes lignes sur l'Est Esterel St Lazare Gr V Rambouillet Languedoc-Roussillon