Images et récits de trains d'ici et d'ailleurs
 

Accueil Page du thème Le Harz Die Moseltalbahn Die Lahntalbahn Vogtland/Erzgebirge
 

Le chemin de fer de la vallée de la Lahn
1er round : Vectus contre DB


  
 

Octobre 2004

            Le lendemain de ma visite Mosellane, j'aurais pu explorer la vallée du Rhin, mais, ayant trouvé sur Internet des photos qui m'avaient accroché mon regard, j'ai choisi une vallée beaucoup plus discrète, pleine de charme et d'intérêt ferroviaire également, la vallée de la Lahn. Tout naturellement, la ligne de chemin de fer qui la parcourt, de Koblenz à Limburg et Gießen, est dénommée Lahntalbahn.
           
Nouveauté sur cet itinéraire, l'exploitation des services voyageur locaux (trains RB) de Koblenz à Limburg, a été confiée par le land de Rhénanie-Palatinat à la société privée Vectus (http://www.vectus-online.de/), qui prendra la place de la compagnie historique DB le 12 Décembre 2004. Les trains RE semi-directs qui circulent toutes les deux heures de Koblenz à Gießen, ainsi que les RB de Limburg à Gießen, resteront assurés par la DB avec son matériel. La rupture de charge sera donc désormais systématique à Limburg, alors que certains trains RB faisaient auparavant la totalité du parcours. Mais, l'essentiel n'est pas là, on renouvelle la voie entre Limburg et Weilburg, et Vectus fait déjà circuler ses nouveaux autorails Alstom de type LINT 41, voilà une ligne qui a de l'avenir. 
 


Localisation des lignes "Moseltalbahn" et "Lahntalbahn".

ette carte provient de http://bueker.net/trainspotting/index.php , par Boris Chomenko
Cliquez sur la carte pour l'agrandir.


Carte des lignes du réseau "Westerwald-Taunus" exploitées en service voyageurs local par Vectus, au 12 décembre 2004.
(source http://www.vectus-online.de/)

      

Koblenz (Coblence), au petit matin d'un lundi de fin octobre : les diesels 218 sont bien là pour le service du Lahntalbahn, seule service assuré sur ligne non électrifiée au départ de cette gare.

Et c'est bien une rame réversible remorquée par une 218 qui vient se mettre à quai pour assurer le RB à destination de Limburg (à droite)

 

Le train suit souvent la Lahn au plus près, et les abords de la ligne, très boisés, ont revêtu leur parure chatoyante de saison. Un beau parcours, sans aucun doute (et sans caténaire...).

Arrivé à Balduistein (à droite). Le soleil est encore derrière les coteaux et la photo en bord de Lahn sera pour plus tard, mais aussitôt descendu, le sémaphore typiquement germanique m'attire l'oeil. Les prochaines photos seront par là !

 

C'est un autorail pendulaire 612 qui se présentera en premier au droit du sémaphore, assurant le train RE 3282 Gießen Koblenz (à gauche). En France un amateur aurait bien parcouru 300 Km pour un tel cliché, mais là, il y avait encore bien d'autres train à circuler !

A droite, surprise, c'est un autorail LINT, construit par Alstom (Allemagne)  aux couleurs de Vectus qui assure le RB 12420 Gießen Koblenz pour le compte de la DB.


En explorant le bord de la ligne en direction de Limburg, je découvre ce poste d'aiguillage ancien, tout droit sorti du catalogue Vollmer, et qui servira de décor au modernisme de Vectus, pour ce train RB 12422 Gießen Koblenz.

Contre-jour et éclairage rasant pour le RB 12422 vu ici de queue à son arrivée à Balduistein (à gauche)...

...et autorail 612, de queue à nouveau, pour le RB 12429 Koblenz Gießen.

 

Vers midi, le soleil a suffisamment tourné pour que j'aille sur la rive opposée de la Lahn faire ce beau profil d'un LINT 41 aux couleurs de Vectus.

Ci-contre à droite, malheureusement abondamment tagué sur une voiture, cet autorail série 612 passe devant le charmant village de Balduistein, encore pratiquement dans l'ombre à cette heure en octobre.


La rame tractée qui m'avait amené là le matin, devait, selon l'horaire, repasser à 13h27 vers Koblenz : cela s'est vérifié, et hop, encore une belle photo dans la boite numérique !

Attendant un autorail venant de Koblenz, un "marchandises" me surprend au passage à niveau au bout du pont sur la Lahn. Un train de trémies, peut-être une rame de ballast vide provenant du chantier de voie après Limburg.

Il est bientôt 14h00, et il me faut songer à quitter Balduistein, le Thalys m'attendant à Cologne. C'est donc un dernier coup d'oeil sur le château Schaumburg que je jette depuis le quai de cette petit gare attachante.

 

13h57, mon autorail pour Koblenz arrive. Je voyagerai donc en LINT 41...

...dont voici un aperçu de l'aménagement intérieur. Le pas entre siège est un peu faible, mais la vue depuis les places en vis-à-vis est excellente.


En guise d'adieu à Balduistein, une vue du RE 3287 Koblenz Gießen passant au pied du Schaumburg le long de la Lahn, dont les berges sont joliment aménagées.

Accueil Page du thème Le Harz Die Moseltalbahn Die Lahntalbahn Vogtland/Erzgebirge