Images et récits de trains d'ici et d'ailleurs
 

Accueil Page du thème Paris Dreux La rampe des Sauvages Le TGV "Vendée" Paris Laon Le seuil de Blaisy Région Lyonnaise Grandes lignes sur l'Est Esterel St Lazare Gr V Rambouillet Languedoc-Roussillon

Aperçus du rail en Languedoc-Roussillon
(2004-2006-2007)



 

De Collioure à Cerbère : la Côte Vermeille


Cliquez sur les images pour les agrandir.

Le bourg de Collioure, occupant un site ravissant, est accessible facilement par le train, des TER Avignon-Montpellier-Narbonne-Perpignan-Cerbère, principalement, mais aussi par un aller retour Paris Cerbère diurne et un autre de nuit. En 2004, les BB Jacquemin et autres "Vespa" étaient encore très présentes.

A gauche, BB 9600 remorquant une RIO sur un TER en direction de Perpignan, à droite c'est une BB 9300 qui est en tête d'un TER vers Cerbère, dominant le site de Collioure.

 

 

Comment évoquer Collioure sans en montrer au moins ses aspects les plus célèbres ?

A gauche l'église Notre-dame des Anges (XVIIe siècle), à droite le même clocher face au château royal (XIIIe siècle).

 

Ici, entre Port-Vendres et Banyuls, la ligne coupe à travers vignes et collines.

BB 26000 sur un train de container vers l'Espagne et 9300 en tête d'un TER vers Perpignan.

 

Entre vignobles (appellations Banyuls et Collioure) et tunnels, il y a parfois quelques échappées vers la Méditerranée.

A gauche Sybic en tête d'un train d'autos vers le nord, à droite TER vers Cerbère.


Peu avant la gare de Cerbère, la BB 9316 amène doucement son TER à son terminus.

 

Toujours peu avant Cerbère, les TER défilent au dessus de petites criques.

Des BB 8500 assurent encore du service voyageur sur cette artère (photos avril 2005).

 

 

Cerbère et Port-Bou, les gares frontière jumelles

A gauche, côté français, la gare frontière de Cerbère.

A droite, Port-Bou, du côté espagnol.

On notera la conception similaire des deux gares quant à leur insertion dans un site au relief difficile : bâtiment voyageur perché sur un remblai côté Méditerranée, faisceau marchandises et chantier d'échange des essieux s'enfonçant dans un vallon perpendiculaire à la côte. Le tunnel des Balitres, sui relie les deux gares sous la colline frontalière, a la particularité d'avoir une voie à écartement standard et une à voie large.

Pour de plus amples informations sur la gare de Cerbère, il y a un article très documenté ici.

Cerbère, le chantier Transfesa d'échanges d'essieux, et sa réserve.

 

 

 


Train RENFE à voie large arrivant à Cerbère en provenance de Barcelone.

 

 

Port-la-Nouvelle

A Port-la-Nouvelle, dans l'Aude, se termine un parcours unique en son genre, où, depuis Narbonne, la ligne de Cerbère se fraie un chemin au milieu des eaux, en l'occurrence entre les étangs de Sigean et d'Ayrolle

A gauche le Talgo 463 Montpellier Barcelone (avril 2004), à droite le même train remorqué par une 9300 (photo Luc Chanteloup, avril 2007), sur le pont au dessus du canal qui fait communiquer l'étang de Sigean et la Méditerranée.

 

A gauche, le corail 3650 Cerbère Paris,

...à droite un TER vers Perpignan encore remorqué, en 2004, par une BB 9600.

 


Le canal de la Robine, qui vient de Narbonne, et qu'il faut franchir sur l'unique écluse qui donne accès à l'Ile Ste Lucie, dans la lumière du petit matin.

 

Depuis les hauteurs de l'Ile Ste Lucie, vue sur le défilé des trains sur l'étroite bande de terre le long de l'étang de Sigean (avril 2007[1,2] et avril 2004 [3]).
 

 

 

En longeant la digue qui supporte la voie ferrée, on peut attraper des trains de fret vers le sud, en 2004 avec un BB 22200, en 2007 avec une 26000. En 2007 toujours, c'est un AGC électrique quadricaisse aux couleurs de la région qui assure le TER 976113 Narbonne Perpignan

 

Vers la fin de la matinée, le soleil est passé du côté ouest de la digue et il y a moins de recul pour cadrer les trains.

TGV 6205 Paris Perpignan.

TER 876413 Avignon Cerbère.


Calme absolu et nature le long du canal, entre les eaux de Sigean et d'Ayrolle. Un train de fret se dirigeant vers le sud est visible au-dessus du bateau.

 


Unité multiple (UM) de Duplex pour le TGV 6209 Paris Perpignan

 

Entre 16h et 17h30, les convois se succèdent sur le pont précédent la gare de Port-la-Nouvelle, TER en Z2 "Languedoc-Roussillon", 26000, 22200, TGV...

 


 

 

Béziers


Un lieu très connu des photographes ferroviaires, le pont sur l'Orbe à Béziers.

 

 

Prades


La jolie gare de Prades, qui voit là s'arrêter une desserte Villefranche-de-Conflent Perpignan, sous la forme d'une BB 8500 'grandes persiennes" remorquant une RRR.

 

Accueil Page du thème Paris Dreux La rampe des Sauvages Le TGV "Vendée" Paris Laon Le seuil de Blaisy Région Lyonnaise Grandes lignes sur l'Est Esterel St Lazare Gr V Rambouillet Languedoc-Roussillon