Images et récits de trains d'ici et d'ailleurs
 

Accueil Page du thème Paris Dreux La rampe des Sauvages Le TGV "Vendée" Paris Laon Le seuil de Blaisy Région Lyonnaise Grandes lignes sur l'Est Esterel St Lazare Gr V Rambouillet Languedoc-Roussillon

Le TGV tracté Paris les Sables d'Olonne  
EPILOGUE (Avril 2005) cliquer ici

Unique en France, et sans doute en Europe, voici un train qui n'est pas banal. Partant du constat que les voyageurs n'aiment pas changer de trains en cours de route, ce en quoi ils diffèrent totalement des ferrovipathes, le département de la Vendée a demandé, et obtenu, après des essais techniques de faisabilité satisfaisants, la mise en marche de TGV directs de Paris aux Sables d'Olonne, via La Roche sur Yon, alors que l'itinéraire de Nantes aux Sables d'Olonne n'est pas électrifié. Comment est-ce possible ? Les TGV prennent leur élan et filent sur l'ère jusqu'aux Sables ? Non, plus sérieusement, ils sont remorqués depuis Nantes, sur la ligne à double voie Nantes Bordeaux, puis sur l'antenne à voie unique de La Roche sur Yon aux Sables d'Olonne, par une des trois CC72000 modifiées spécialement, avec attelage automatique compatible avec les rames TGV A. Bien sûr, une fois prélevée la fourniture d'énergie pour la climatisation du TGV, il ne reste pas trop de puissance à la CC72000, et le 160 n'est pas de rigueur ici, la voie de Nantes Bordeaux ne le permettant de toutes façons pas. Mais c'est tout de même un beau spectacle, d'entendre au loin le tac tac tac caractéristique des bogies à 3 essieux sur fond de bourdonnement sourd et de sifflement du plus noble diesel SNCF, et de voir débouler à un bon 130, sur rails courts, cet ensemble bleu et gris, tout fait de contrastes et anachronismes.

Le choix du point de chute s'est porté sur Clisson, bien connu des amateurs pour sa potence à signaux mécaniques, situé à la bifurcation de la ligne de Cholet.
Septembre 2003  

Cliquer sur les photos pour les agrandir

Cet autorail Nantes Clisson, sans arrêts intermédiaires, a été providentiel, permettant d'être à pied d'oeuvre un samedi en partant de Paris, avant le TGV "Vendée".

Ci-contre, l'autorail Nantes Clisson, une triplette de caravelles rénovées, tire jusqu'à la ligne de Cholet après nous avoir déposé à quai à son terminus. Il sera garé sur l'amorce de la voie unique de Cholet, le temps de laisser passer le fameux TGV Vendée.

 


Le TGV tracté (8913, Paris les Sables d'Olonne) dans toute sa splendeur, venant juste de franchir la gare de Clisson, que l'on voit à l'arrière plan. Comme décrit ci-dessus, c'est vraiment un spectacle.

Sitôt le TGV passé, l'autorail quitte la voie de Cholet, cisaille la voie vers la Roche sur Yon (-Bordeaux) et vient se placer à quai pour repartir sur Nantes.

Le charmant petit bâtiment de briques à droite de l'autorail est LE poste d'aiguillage de Clisson. L'agent vient y manoeuvrer ses leviers en prenant un vélo depuis la gare. Ce poste qui est une pièce de musée, la ligne téléphonique aérienne, le carré violet mécanique et les rails courts, si ils fournissent un cadre de choix pour le photographe de trains, n'en révèle pas moins le sous-équipement flagrant de cette ligne, dont la section La Roche sur Yon La Rochelle a un avenir bien incertain.

 

 

Ensuite, peu de répit, une doublette de X72500 "à 2 caisses", passe au TER 58817 Nantes Les Sables d'Olonne...

...tandis qu'au terme d'un sacré suspense, le TER 58824 Les Sables Nantes et 59455 Nantes Cholet se croisent au droit de la potence ancienne. 2 X2100 encadrant 2 remorques pour le 58824, et EAD "425", rénové, pour Cholet.

 

 

L'éclairage est beaucoup moins favorable pour photographier le TGV 8936, qui retourne sur Paris, mais la rame de wagons trémies stationnée sur le faisceau de Clisson m'a bien aidé.

Et finalement, le même cadrage que pour le TGV Paris Les Sables, fournira un recul et un éclairage excellent pour le GL 3835 Nantes Toulouse, qui ne manquait pas de moyens de traction ce jour-là.

 

 

Bâtie au confluent de la Sèvre Nantaise et de la Moine, Clisson est une charmante petite ville à la surprenante architecture Italienne, et qui méritait une petite visite entre 2 trains.

 

 

Aperçu de la gare des Sables d'Olonne sous un soleil lumineux, avec le couplage de X72500 devant repartir sur Nantes, et le TGV tracté pour Paris.

 

 

 

Détails de l'attelage compatible TGV A, monté sur les 72000 qui assurent ce service. Enfin, un fier convoi mixte diesel/électrique, prêt à partir pour Paris.

EPILOGUE (Avril 2005)

Accueil Page du thème Paris Dreux La rampe des Sauvages Le TGV "Vendée" Paris Laon Le seuil de Blaisy Région Lyonnaise Grandes lignes sur l'Est Esterel St Lazare Gr V Rambouillet Languedoc-Roussillon